Entropion et ectropion - Dr Stéphane Bruneau
Le Docteur Stéphane Bruneau est chirurgien maxillo-facial, spécialisé dans la chirurgie esthétique et reconstructrice du visage, à Aix-en-Provence. Ce site d'information médicale est destiné au public qui souhaite en savoir plus sur la médecine et la chirurgie du visage. Il vous accompagnera tout au long de votre démarche, depuis votre prise de décision, ainsi qu’au cours de chaque étape de votre prise en charge.
chirurgie, esthétique, aix, Provence, visage, paupière, blépharoplastie, oculoplastie, nez, rhinoplastie, acide, hyalurtonique, toxine, botulique, botox, implant, dentaire, mâchoire, orthognathique, lifting
17095
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-17095,page-child,parent-pageid-16529,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

Entropion et ectropion

L'entropion et l'ectropion font partie des troubles de la statique palpébrale. Ils se traduisent par une malposition de la paupière, en
particulier du bord libre qui comporte les cils.

Principe des troubles de la statique palpébrale

Les troubles de la statique palpébrale englobent toutes les malpositions des paupières, qui s’expriment en particulier au niveau du bord libre, sur lequel sont insérés les cils.

 

Les malpositions peuvent être liées à un relâchement des structures de soutien et de tension de la paupière entrainant une hyperlaxité, à des modifications du tonus musculaires, à des rétractions cutanées… La cause principale de ces modifications est liée à l’âge et à l’involution des tissus, toutefois, on retrouve également des causes congénitales ou acquises, en rapport avec la présence de lésions ou de cicatrices.

 

Lorsque que le bord libre de la paupière est retourné vers l’oeil, on parle d’entropion. Les cils et la peau au contact du globe frottent contre la cornée. Cela entraine une irritation à l’origine d’un inconfort, d’une rougeur, d’un larmoiement, d’un spasme des paupières.

 

Lorsque qu’à l’inverse le bord libre de la paupière est éversé vers l’extérieur, perdant son contact avec le globe, on parle d’ectropion. La paupière s’assèche et s’irrite. La cornée est mal protégée et peut s’ulcérer. Le point lacrymal ne permet plus l’évacuation des larmes et un larmoiement apparait.

 

A terme, une irritation chronique de la cornée (“kératite”) peut entrainer des lésions plus graves telles que des ulcères, une infection du globe et la perte de la vision.

 

De ce fait, il est primordial de rétablir une statique palpébrale correcte, d’une part pour améliorer le confort visuel et la qualité de vie, mais surtout éviter des complications grave au niveau de la cornée.

Avant repositionnement du bord libre de la paupière

Une consultation spécialisée est nécessaire pour  examiner la position des bords libres, la laxité des paupières, l’aspect du point lacrymal, ainsi que la position des cils et le retentissement cornéen. Le chirurgien prend le temps de vous informer sur le déroulement de l’intervention, en explicitant les rares complications potentielles.

Déroulement de l’opération chirurgicale

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale améliorée par une sédation, ou sous anesthésie générale, dans le cadre d’une journée d’hospitalisation ambulatoire (entrée à la clinique le matin et sortie le jour même).

 

La technique varie selon les anomalies retrouvées lors de l’examen.

La cicatrice est dissimulée 1 à 2mm sous les cils et se prolonge dans une ride de la patte d’oie. La paupière peut alors être remise en tension par un repositionnement des tendons latéraux, ou encore par une cure de l’hyperlaxité de la paupière avec résection de la partie tarso-conjonctivale. Des points de suture non-résorbables sont utilisés pour la fermeture.

Après repositionnement du bord libre de la paupière

Cette chirurgie a en général un bon pronostic et permet la correction du trouble de la paupière.
Les suites opératoires sont en général simples. On ne retrouve pas de douleur.

 

Des collyres sont prescrits pendant 1 semaine
Les points de suture sont enlevés à 7 jours.

 

On peut retrouver un bleu (ou “ecchymose”) pendant 2 semaines, un léger gonflement (ou “œdème”) au niveau de la paupière inférieure, une cicatrice légèrement visible pendant 3 mois.

 

Le résultat fonctionnel est visible directement après l’intervention. Toutefois, il ne sera apprécié qu’après 3 à 6 mois.

Dans tous les cas, des consultation de contrôle sont nécessaires 1 semaine après l’opération, puis à 1 mois, 3 mois et 6 mois. Elle permettent de s’assurer de l’absence de complication. Chez certains patients, en cas de sous ou de surcorrection, une 2ème intervention peut s’avérer nécessaire.

Existe-t-il des risques ?

Les complications sont rares. Néanmoins comme pour tout acte médical ou chirurgical, il existe une part de risque et d’aléa dont le patient doit être informé avant de prendre la décision d’une opération.

 

On retrouve dans certains cas une sous ou une surcorrection qui peuvent nécessiter une 2ème intervention.

La cicatrice est habituellement quasi invisible, mais un trouble de la cicatrisation peut être rencontré. Une infection de la paupière est exceptionnelle.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche d’information de la Société Française d’Ophtalmologie en cliquant ici

Cette fiche d’information ne remplace pas une consultation médicale.
N’hésitez pas à poser toutes vos questions directement à votre chirurgien.